Le Budget d'installation:

1 – Le taux d’effort :

Il est important de connaître sa capacité à régler son loyer et l’ensemble des charges liées au logement. En règle générale, ce taux d’effort ne doit pas dépasser un tiers (30%) de votre budget global.

Exemple :

Je suis célibataire,
J’ai un salaire de 850 €/mois,
L’estimation de la CAF prévoit 150 €/mois d’aide au logement,
Le loyer de l’appartement est de 350 € + 20 € de charges
Mon taux d’effort est donc de ((350 + 20) – 150) : 850) x 100 = 25.8%
Mon taux d’effort est inférieur à 30%, je suis en capacité financière de prendre cet appartement.

A ce stade, une simulation APL est indispensable.
Les aides aux logements sont versées par la CAF ou la MSA en fonction de votre situation professionnelle et/ou familiale actuelle ou passée.

Les différents types d’aides : elles dépendent de votre situation ou du type de bien loué: 

(ALLOCATION PERSONNALISEE AU LOGEMENT) :

Le montant de l’APL dépend de votre situation familiale, en particulier du nombre d’enfants que vous avez à charge, du montant de vos revenus et du loyer. Chaque année, en fonction de l’évolution de la situation du locataire et du barème, les montants de cette aide sociale peuvent être revus.

(ALLOCATION DE LOGEMENT À CARACTÈRE SOCIAL) :

Elle peut vous être attribuée si vous ne bénéficiez ni de l’APL ni de l’ALF, c’est l’aide au logement la plus souvent versée aux étudiants. Le logement concerné peut être une chambre en foyer ou en résidence universitaire, un studio, un appartement, une maison, occupée en tant que résidence principale. Les conditions sont les mêmes que celles des APL.

(ALLOCATION DE LOGEMENT À CARACTÈRE FAMILIAL) :

Les conditions sont les mêmes que celles pour l’ALS. Cette aide au logement peut néanmoins être versée au propriétaire (pour le parc HLM) ou au locataire (pour le parc privé). Elle peut être attribuée aux personnes ne bénéficiant pas de l’APL si elles ont des enfants à charge, et si, sans enfants, elles sont mariées depuis moins de cinq ans.

2 – Les frais principaux lors de l’entrée dans le logement :

 
  1. Frais d’agence immobilière (uniquement pour les baux du secteur privé) : si vous passez par une agence immobilière, il faudra régler des frais d’agence à la signature du bail.
  2. Le dépôt de garantie : c’est une somme d’argent remise par le locataire au propriétaire au moment de l’entrée dans le logement et équivalente à un mois de loyer sans les charges. Pour les résidences sociales, il peut être forfaitaire.
  3. Le premier loyer : Parc privé : il est à payer dans son intégralité lors de l’entrée dans le logement. L’aide au logement de la CAF/ MSA ne sera réglée qu’à partir du deuxième mois.Concernant le parc public et les résidences sociales, le loyer est à régler à terme échu.
  4. L’ouverture des compteurs / services : les numéros des compteurs – ou appelés points de livraison- (électricité, eau, gaz et téléphonie) doivent vous être fournis par le bailleur à l’état des lieux d’entrée. Il vous appartient d’effectuer ces démarches auprès des prestataires. Ils sont multiples, il convient de bien comparer les offres de chacun.
  5. L’assurance locative : elle est obligatoire. Au moment de la remise des clés et chaque année vous devez remettre au propriétaire une attestation d’assurance.L’assurance « de base » couvre 4 grands risques : l’incendie, le dégât des eaux, la responsabilité civile, le bris de glace. Le défaut d’assurance habitation peut être considéré à un motif de résiliation de bail.
  6. Le mobilier : L’aménagement de votre appartement va engendrer des frais de mobilier, d’électroménager, de vaisselle, etc… anticipez, budgétisez. La solidarité familiale et/ou amicale peut-être bien utile. Pensez également aux associations caritatives type « Emmaüs » ou autres.

A lire également:

Tout savoir sur le bail

Les clauses, les obligations, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le bail de location

Tout savoir sur le bail

Cliquez ici

Etat des lieux

Documents écrits et étape importante, ce qu'il faut savoir sur l'état des lieux

Tout savoir sur l'état des lieux

Cliquez ici

Assurance habitation

Prenez connaissance des obligations en terme d'assurance pour votre logement

Tout savoir sur votre assurance

Cliquez ici

Partagez

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le bail de location

Les clauses et obligations, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le bail de location

Etat des lieux

Documents écrits et étape importante, ce qu'il faut savoir sur l'état des lieux

Assurance habitation

Prenez connaissance des obligations en terme d'assurance pour votre logement